Qu’est-ce que les données sur la qualité de l’eau?

On utilise souvent des mots tels que données ouvertes, base de données et structure de données. Que signifient-ils vraiment pour nos eaux?

Les données sur la qualité de l’eau racontent l’histoire de la santé de nos eaux. Chez Water Rangers, on aime souvent dire que chaque observation qu’on prend est comme une photo instantanés de la santé de notre eau. Lorsqu’on prend une mesure de la qualité de l’eau à l’aide d’un testkit Water Rangers, on crée une observation – une photo instantanée qui nous renseigne sur notre emplacement de test à un moment donné. Chaque observation est une donnée.

Donnée est un mot qui est beaucoup utilisé. Toute mesure en soi est une donnée, mais lorsqu’on parle de nos données, on parle souvent de données comme d’un ensemble d’observations – c’est une série de photos instantanées qui, ensemble, nous racontent une histoire !

Pense à un ami qui part se promener dans la forêt. Il sera beaucoup plus facile de connaître leur itinéraire, leur vitesse et leur direction en faisant défiler toutes les photos qu’ils ont prises ce jour-là plutôt qu’une seule photo prise au hasard. Encore une fois, une journée de photos racontera une histoire différente de celle d’une semaine ou d’un an.

C’est la différence entre un point de données (une image), un ensemble de données (une journée ou une semaine d’images) et une base de données (chaque image sur leur téléphone). Tu comprends?

Les données sur la qualité de l’eau sont une collection d’observations des principaux paramètres d’analyse de l’eau. L’interprétation des données sur la qualité de l’eau implique l’intégration des évaluations de la qualité, de la représentation visuelle, des statistiques et de l’écologie.

Dans cet article, on va parcourir le monde de la science des données aquatiques, en passant de la lecture d’une seule observation à la compréhension d’un petit ensemble de données, pour enfin comprendre les bases de données et leur impact sur la science de l’eau.

Commençons!

Comment lire une observation: un point de données sur la qualité de l’eau

Ceci est une observation: une photo instantanée d’un ruisseau près de Belleville, en Ontario, un lundi après-midi d’avril. Ce point de données nous indique la valeur de chaque paramètre à un moment donné. En voyant cet ensemble de chiffres, on pense immédiatement à quelques questions : notre eau a-t-elle l’air saine ? Ces valeurs sont-elles « correctes » ?

Pour comprendre une seule observation, on doit savoir ce qu’on regarde. Passe en revue chaque paramètre pour te rappeler pourquoi il est important et quelle partie de l’écosystème aquatique il représente. D’un point de vue écologique, on peut faire quelques prédictions sur ce site, à partir d’une seule observation. Par exemple, on peut penser aux types d’organismes qui peuvent prospérer dans cette eau de source froide printanière et aux organismes qu’on ne verras peut-être pas avant que l’eau ne se réchauffe.

Cependant, pour répondre aux questions plus vastes de la qualité de l’eau et de la façon dont cette eau pourrait changer au fil du temps, on a besoin de plus qu’une observation.

Comment lire les résumés d’emplacements: petits ensembles de données sur la qualité de l’eau

Ces treize observations – un enregistrement de toutes les observations prises au même endroit que ci-dessus entre 2019 et 2021 – forment une série d’observations de la santé du ruisseau. En mettant tout cela ensemble, on peut voir l’histoire des changements du ruisseau et quelles mesures on pourrait s’attendre à voir si on s’apprêtait à faire un test. Il s’agit d’un petit ensemble de données: une série de points de données que tu peux interpréter tous ensemble pour répondre à des questions plus vastes qu’avec une seule mesure.

Les ensembles de données sont souvent affichés visuellement dans un graphique linéaire (comme ci-dessus) ou dans un graphique de profondeur (pour la surveillance en profondeur). Par exemple, regarde la température — en lisant la seule observation, on peut avoir pensé que notre eau était assez froide. En fait, cette température est supérieure à la moyenne pour cette section du ruisseau et une valeur standard à voir à ce stade au printemps. Le graphique montre que la température augmentera probablement légèrement jusqu’à environ 20 degrés, puis redescendra!

S’agit-il simplement d’un ruisseau froid ou d’autres ruisseaux de la région ont-ils des profils de température similaires ? Encore une fois, on aura besoin de plus d’informations – et de plus de données! — pour comprendre ces questions plus vastes.

Comment lire la carte de Water Rangers: toute une base de données

Maintenant, si on pouvait comparer nos treize mesures de ruisseaux à tous les ruisseaux de la région ? Qu’en est-il de chaque ruisseau dans le pays? Une grande base de données sur la qualité de l’eau– une collection d’observations de la qualité de l’eau au fil du temps pour de nombreux endroits différents – nous permet de répondre à des questions encore plus importantes sur la qualité de notre eau.

Par exemple, dans le cas de notre ruisseau d’eau froide, on peut voir comment ses modèles de température se comparent à d’autres ruisseaux de la région. Il est important de protéger les ruisseaux dont la température de l’eau est plus basse que les ruisseaux environnants en tant qu’habitat de frai pour la truite, les lamproies et d’autres espèces en péril!

Une grande base de données sur la qualité de l’eau nous permet également de surveiller la façon dont nos systèmes d’eau réagissent aux grands événements météorologiques, aux effets de la pollution et on peut observer et réagir en temps presque réel lorsque les effets se répercutent dans tout le système. Regarde à quel point notre vision et notre compréhension de «l’histoire» du ruisseau se sont élargies lorsque on a passé d’une à treize observations. Maintenant, que dirais-tu de 20 000 – ou plus ?

Water Rangers travaille à créer la base de données la plus grande, la plus facile d’accès et la plus complète de surveillance communautaire de l’eau, non seulement au Canada, mais dans le monde entier. À l’heure actuelle, des personnes utilisent notre site Web dans plus de 20 pays différents, mais on considère cela comme un début ! Imagine ce qu’on pourrait demander – et comprendre – avec le type de couverture de surveillance complète qu’on vise à construire. Avec un intendant dans chaque bassin hydrographique surveillant et agissant au nom de nos eaux, on changera l’avenir de l’eau douce au Canada et la façon dont elle est comprise.

En apprendre plus! Ressources et autres bases de données

Il est important de noter qu’on n’est pas la seule base de données sur la qualité de l’eau disponible! Grâce à tes nouvelles compétences, tu peux explorer les bases de données de surveillance de l’eau compilées par le Gouvernement de l’Ontario, Environnement et Changement climatique Canada, ainsi que nos partenaires de DataStream,qui construisent la base de données la plus complète jamais créée sur la qualité de l’eau au Canada. On joue un rôle pour les aider en fournissant une source de données compilées par différentes communautés!

L’exploration d’autres sources de données t’aidera à approfondir la compréhension des structures de données et à reconstituer les histoires que nos eaux racontent. Many of these sites have advanced features for dataset analysis, including spatial delineation and statistical analysis. Consulte-la!

Apprends-en plus sur l’interprétation des données sur la qualité de l’eau en consultant ces publications et guides.