Lacs salés

Les lacs ont généralement de très faibles concentrations de sels, mais certains lacs, dont plusieurs au Canada, sont différents. Un grand nombre de lacs de la Saskatchewan sont considérés comme « salés » en raison de leurs niveaux de sel naturellement élevés. Comme tous les lacs, ces lacs sont influencés par les sols et les eaux souterraines qui les entourent. La géologie, la géographie physique et le climat du sud de la Saskatchewan sont responsables du développement de ces lacs.

N’oublie pas que chaque lac a son propre «normal»!

Les lacs sont considérés comme salins lorsque la concentration de sels est supérieure à 3 parties pour mille (ppt). On mesure les niveaux de sel de l’eau douce en parties par million. L’océan a des concentrations de sel d’environ 35 parties par mille (ppt), soit 35 000 parties par million. Les lacs de la Saskatchewan peuvent varier de 0 (eau douce) à plus de 100 parties pour mille – par exemple, le lac Little Manitou a une salinité qui peut atteindre plus de 100 ppt! Cela signifie que certains de ces lacs salés sont plus salés que l’océan !

Quelle est la composition chimique d’un lac salé?

Il existe de nombreux types de produits chimiques qui rendent un lac salé – pas seulement le « sel de table » ou le chlorure de sodium. Le type et la concentration des produits chimiques sont propres à chaque lac. Le sulfate de magnésium est un sel très commun dans ces lacs salés.

La salinité des lacs salés peut être saisonnière. Souvent, la salinité augmente progressivement au cours de l’été et diminue ensuite lors du ruissellement printanier.

En savoir plus sur la salinité ici!

Comment la salinité affecte-t-elle les êtres vivants dans l’écosystème ?

La chimie unique des lacs salés présente des défis et des opportunités pour les espèces dans les écosystèmes. La plupart des espèces de poissons ne peuvent pas tolérer un environnement salin. Certaines espèces de poissons peuvent tolérer un lac modérément salé – environ 15 000 parties par million – mais seule l’épinoche à neuf épines prospère dans les lacs de la Saskatchewan qui sont plus salés que 20 000 parties par million. Le phytoplancton et les plantes aquatiques sont communs à ces lacs, comme c’est le cas pour les lacs d’eau douce.

Lac Little Manitou - un lac salé en Saskatchewan, Canada.
Lac Little Manitou. Crédit photo: Canadian2006 sous CC BY-SA 3.0

Comment tester la qualité de l’eau d’un lac salé?

Les lacs salés uniques nécessitent des outils différents pour tester la qualité de l’eau que nous utiliserions habituellement sur un lac d’eau douce. Pour tester la salinité, une mesure clé de la quantité de sel dissous dans un lac salé, nous utilisons un salinomètre numérique ou un réfractomètre analogue. Ces outils nous diront tous les deux à quel point le lac est salé. Les lacs salés ont aussi souvent des niveaux de référence inhabituels pour le pH, le chlore et d’autres paramètres.

Water Rangers fournit les outils dont tu as besoin ! Si ton lac nécessite des outils spécialisés supplémentaires pour mesurer les mesures de base, contacte-nous et on verra si on peut te fournir ce dont tu as besoin.